ACCUEIL

RECHERCHE

DEVENEZ UN CYBER BRICOLEUR

Inscrivez-vous à la newsletter

{ Confort thermique }

Coté garage

Votre maison possède deux entrées. La porte d’accès principale et la porte du garage. Deux emplacements stratégiques qui méritent toute votre attention. Pièce non chauffée, soumise aux courants d’air et aux variations de température, le garage requiert une vigilance toute particulière : une isolation en bonne et due forme la rend aussitôt plus agréable.

Un garage à tout faire

Multi-tâches, le garage n’abrite pas seulement la voiture. Pièce confidentielle et reléguée dans l’ombre, il accueille le plus souvent les objets encombrants de la maison. Certains l’ont transformé en débarras, d’autres en atelier de bricolage. Il n’est pas rare de voir s’entasser dans cet espace contigu et embouteillé les produits ménagers, les vélos et les accessoires de la voiture, les boîtes à outils, les pots de peinture ou les tuyaux d’arrosage. Un coin laverie avec une machine à laver peut même y être aménagée. Remettre un peu d’ordre n’est donc pas superflu. Commencez par le B.A.-ba : des rangements simples, comme des étagères fixées aux murs. Créez des suspensions pour ne plus rien laisser traîner par terre. Equipez-vous d’un extincteur, par mesure de sécurité.

Un climat favorable

N’oubliez pas que le garage communique avec votre maison. Les courants d’air peuvent directement s’infiltrer chez vous. Les déperditions thermiques sont importantes, en particulier pour les portes métalliques. Le métal ne protège pas du froid et si la température vient à chuter, vous serez le premier à en pâtir. Impossible alors de profiter des lieux. Vos heures de bricolage se verront passablement réduites. Par temps chaud, le phénomène s’inverse. Le métal aspirant la chaleur, vous risquez de vous brûler les doigts en ouvrant la porte et d’étouffer à l’intérieur. Isoler devient une priorité. Pour les portes de garage, d’autres matériaux sont envisageables : le bois, qui a des vertus isolantes, l’acier galvanisé qui résiste aux intempéries ou encore le PVC.

Une porte bien scellée

Pour décourager les intrus et dormir sur vos deux oreilles, sécurisez votre espace, pensez à la motorisation. Un système anti-relevage condamne la porte du garage en cas d’effraction. Le détecteur de présence ou d’obstacles interrompt automatiquement l’ouverture ou la fermeture en cas de danger. Une porte motorisée doit toutefois vous permettre de basculer en mode manuel. Ainsi, même avec une panne de courant, vous pourrez verrouiller l’accès au garage. Une télécommande n’est pas de trop. Outre le confort de manipulation, vous contrôlerez à distance l’éclairage extérieur et intérieur, programmerez une ouverture partielle pour laisser passer un deux-roues. Installez un feu orange pour prévenir des moindres mouvements de la porte.

Mise en oeuvre
  • Isolation de la porte de garage - (faire soi-même)
    FIREROCK
    ROCKFEU REI60 



  • Pour isoler votre porte de garage et la protéger des ponts thermiques, utilisez FIREROCK. Panneau de laine de roche rigide revêtu d’une feuille d’aluminium collée sur une face, il contribue à diminuer les déperditions de chaleur. Adaptez les panneaux aux dimensions de votre porte. Facile à poser et à manipuler, FIREROCK se découpe à l’aide d’un couteau ou d’un cutter.

    Panneau rigide non revêtu en laine de roche à double densité, ROCKFEU REI60 est destiné à l’isolation du plafond en rapporté sous dalle. D’une épaisseur conseillée de 70 mm, il vous protègera du feu et améliorera le confort thermique et acoustique du garage. Les panneaux isolants sont fixés mécaniquement par chevilles en sous-face de plancher. ROCKFEU REI60 permet d’obtenir un REI60, équivalent à un coupe-feu d’1h.

    Plus de détails sur la mise en oeuvre de FIREROCK

    Plus de détails sur la mise en oeuvre de ROCKFEU REI60



Coté garage | Envoyer cette note | Tags : Isoler , Thermique